Reprendre un logement loué oblige le locataire à l’occuper toute l’année

Si le locataire peut être congédié par le propriétaire qui désire reprendre son logement, c’est à la condition que celui-ci l’occupe ensuite réellement, à titre de résidence principale. La Cour de cassation l’a rappelé dans son arrêt du 12 octobre 2012 en fondant ce principe sur la loi de 1989 qui réglemente les relations entre propriétaires et locataires et qui précise, en préambule, qu’elle s’applique aux habitations « principales ».

Les juges ont rejeté l’idée qu’un propriétaire puisse avoir alternativement deux habitations principales, même s’il s’agit d’un retraité qui a tout loisir de partager son temps, selon les saisons, entre la région parisienne et ce logement en bord de mer. Le locataire avait fait constater qu’après son départ, la maison n’était pas occupée de manière effective et permanente. Les juges lui ont donné raison lorsqu’il en a déduit avoir été victime d’un congé frauduleux.

Dans un précédent arrêt de 2011, la Cour de Cassation avait même expliqué que donner congé au locataire pour reprendre le logement obligeait à s’y installer dans un bref délai, sauf à justifier de travaux retardant l’emménagement.


Réagissez à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s