Le tribunal correctionnel

Le tribunal correctionnel est juge de première instance en matière de délits (article 381 du Code de procédure pénale). Les délits sont des infractions punissables d’une peine d’emprisonnement inférieure à dix années ou d’une peine d’amende.

Le tribunal correctionnel est compétent pour juger les délits commis dans le ressort de la juridiction, ou commis en dehors du ressort de la juridiction si leur auteur réside ou a été arrêté dans le département (article 382 du Code de procédure pénale) ou s’y trouve déjà détenu.

Le tribunal correctionnel est une formation particulière du tribunal de grande instance.

En principe, le tribunal siège à trois juges, dont un président (article 398 du Code de procédure pénale).

Exceptionnellement, le tribunal peut être composé d’un juge unique. L’article L 398-1 du Code de procédure pénale donne la liste des infractions de la compétence du juge unique selon trois critères essentiels : la durée d’emprisonnement encourue (5 ans maximum), la gravité du dommage résultant de l’infraction et la complexité de l’affaire. Il apparait que le juge unique est le juge naturel des délits simples, souvent répétitifs (délits de port d’arme, délits d’usage de stupéfiants…).


Réagissez à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s