Elections MCO et CNB 2014 : Quand un candidat me pique les idées + Lettre de soutien

Mes Chers Confrères,

Ah ! Voilà le temps des élections de renouvellement des membres du Conseil de l’Ordre et du CNB.

Il faut bien l’admettre : cette année, nos boites mails sont soulagées, nos téléphones et nos fax respirent.

Je ne peux m’empêcher encore cette année de dire haut et cœur pour qui il est souhaitable d’élire ou de réélire certains de nos Confrères et surtout pourquoi.

Mais, avant de dévoiler mon coup de cœur, un candidat a attiré mon attention. Il n’est pas nouveau puisque cela fait 7 ou 8 fois qu’il se présente sans se faire élire.

J’ai contacté ce candidat au Conseil de l’Ordre qui avait indiqué, dans son mail du 27 octobre 2014, comme ses principales préoccupations la gratuité de la formation continue (tiens, on ne doit pas suivre les mêmes formations, la plupart sont déjà gratuites) et l’amélioration de la protection sociale des avocats des petites structures ou indépendants.

Je lui ai fait part de MES principales préoccupations notamment les cotisations URSSAF, RSI, CNB, Ordre qui, additionnés, peuvent fermer un Cabinet. A cela, ce Confrère me répondit que c’était une préoccupation vieille comme le monde, (NDLR : en gros on s’en fout !)

Mais également, l’aide juridictionnelle dont le montant est dérisoire et la suppression sur la liste des permanences d’urgence des avocats de plus de 7 années inadmissible.

Sur ce dernier point (la suppression des avocats de plus de 7 années sur les listes d’urgence), il me répondit qu’il en parlerait au cours de la profession de foi en préparation.

Or, en lisant sa profession de foi, je m’aperçois qu’effectivement il en parle (peut-être que si je ne lui avais rien dit, il n’en aurait pas parlé), mais surtout il reprend à son compte la préoccupation de l’aide juridictionnelle.

Je me rappelle que l’année dernière il me glissait amicalement dans un de ses mails qu’un candidat ne doit pas avoir de programme, que de toute façon c’est le Bâtonnier qui décide et je me contenterai d’exécuter sans m’y opposer (NDLR : C’est d’ailleurs ce qu’il mentionne dans sa profession de foi cette année : « seuls les candidats au Dauphinat ont un programme de gouvernance car les membres du Conseil de l’Ordre feront certes partie du « gouvernement » de notre barreau mais auront surtout à accomplir les missions que leur confiera le Bâtonnier« .)

Bref, un pion au service du Bâtonnier qui, je vous l’assure, ne s’opposera jamais en cas de désaccord, n’exercera aucun recours contre les décisions du Bâtonnier ne serait-ce pour vous défendre !

Je lui ai alors indiqué déjà l’année dernière qu’un candidat doit avoir un programme s’il veut se faire élire (NDLR : au bout de 7 ou 8 fois qu’il se présente sans se faire élire (il lui manquait apparemment 39 vois l’année dernière), je pensais qu’il aurait compris, mais non).

Bref, tout ça pour dire que sa profession de foi est la copie conforme de TOUTES MES PREOCCUPATIONS que je lui soumettais dans mon mail en réponse du 27 octobre dernier étant surpris, au cours de son premier mail, qu’il avait adressé à tout le monde de se contenter uniquement de deux points : la formation continue et l’amélioration de la protection sociale des avocats des petites structures ou indépendants (NDLR : il n’a pas du lire les actions déjà réalisées par le MAC à ce sujet). Il y avait surement d’autres préoccupations plus urgentes, ce dont je lui en ai fait part.

Je trouve ça hypocrite, et cela me confirme que son programme est bidon et qu’il le fait surtout pour se faire élire. Autant dire et j’en suis persuadé que ce candidat ne défendra pas véritablement les Confrères devant le Conseil de l’Ordre, parce qu’il n’a en vérité aucune idée ou proposition personnelle, aucun constat personnel dans son « programme ». Il ne se préoccupe absolument pas des problèmes que nous rencontrons quotidiennement. Il n’agit que si on le lui dit de faire (faire un programme cette année et parler des préoccupations qui s’avèrent ne pas être les siennes).

Je lui ai déjà dit dans ce mail avec franchise que je ne voterai pas pour lui et je le lui confirme s’il me lit.

Ce Confrère vous devinerez de qui je parle bien entendu en relisant sa profession de foi adressée aujourd’hui par mail.

Ceci étant dit, j’apporte mon soutien à Avi BITTON et au MAC (sans y être adhérent, je le souligne, c’est pour faire taire nos réfractaires), ainsi qu’à Fabien NDOUMOU.

Votez pour eux les 25 et 26 novembre prochain car eux au moins ont des idées, savent nos problèmes et défendront vos valeurs.

Votre bien dévoué.

Thomas DESROUSSEAUX


Réagissez à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s